Découvrez nos autres sites : La Boutique - Vignobles Larose - Larose Perganson - Château Arnauld
Vignobles de larose

Les vendanges

Partager cette page

Partagez cette page sur les réseaux :

email

MILLESIME 2017

Dimanche 1er octobre : déjà 10 jours que les équipes s’activent pour rentrer ce qui devrait être une récolte de belle qualité !

Le temps nous semble toujours long durant cette période : entre les incertitudes du climat, la recherche d’une maturité optimale et la crainte d’un développement de la pourriture, que de stress et d’inquiétudes légitimes qui sont en passe de se transformer en une belle satisfaction du travail accompli.

Les 15 derniers jours de septembre, beaux et secs, ont fait leur travail : belle évolution des tanins vers beaucoup plus de finesse et le maintien d’un très bon état sanitaire.

cabernetAlors que beaucoup de nos collègues ont déjà remisé hottes, paniers et sécateurs depuis la fin de la semaine, il nous reste encore pour la semaine prochaine une vingtaine d’hectares de cabernet sauvignon à récolter : on les surveille comme le lait sur le feu car il s’agit du plus beau plateau de graves de la propriété et à n’en pas douter un très bel atout qualitatif  pour notre millésime 2017.

fermentationLes merlots commencent à peine leur fermentation pour Château Arnauld et Château Larose Perganson après être restés en macération à froid pendant 8 jours alors que ceux de Larose Trintaudon bouillonnent ! 

Les couleurs à ce stade sont franches, éclatantes, avec des reflets pourpres et une profondeur intéressante. Les premiers vins finis montrent un équilibre rare et une fraicheur remarquable.

Les derniers cabernet sauvignon encore sur pied présentent des tanins d’une grande douceur : ils ont atteint leur pleine et entière maturité phénolique.

Alors encore 2 ou 3 jours la semaine prochaine et on refermera cette année viticole 2017 sur une récolte très belle en qualité mais faible en quantité.

 

 VENDANGES 2017 : année éprouvante et ce n’est pas fini !

Après le gel du 27 avril qui a détruit 50% de la récolte, après des travaux en verts chaotiques liés aux écarts de pousse de la vigne entre parcelles gelées et non gelées, voilà que nous venons de vivre les 10 derniers jours avec une humidité constante et un cumul de pluie de l’ordre de 70 mm.

Les équipes techniques ont passé ces 10 derniers jours à parcourir le vignoble afin de suivre au plus près le risque d’apparition du botrytis (pourriture grise) et l’évolution de la maturité par dégustation des baies (voir la vidéo).

La question est toujours la même dans ce genre de situation : devons-nous avancer le ramassage des raisins ou bien rechercher une maturité optimale au risque d’avoir à trier un peu plus les raisins ?

MATURITE 2017Confiants dans le travail réalisé sur le vignoble durant cette année particulière nous avons le choix de récolter à pleine maturité et ainsi se donner le maximum de chance de réussir un grand millésime 2017 et rompre ainsi avec l’adage qui consiste à dire que les années en « 7 » sont souvent des années difficiles.

Les dernières observations des 15 et 16 septembre ont montré un bon état sanitaire de la vendange et une évolution très sensible de la maturité avec des pulpes de raisins de Merlot très fruitées, des tanins fins et un excellent potentiel d’extraction de la couleur .

VENDANGES 2017Les dés sont jetés ! Nous débuterons les vendanges le 18 septembre en ce qui concerne les grands merlots du Château Arnauld et du Château Larose Perganson. Les Merlots de Château Larose Trintaudon suivront de très près.

Les deux prochaines semaines s’annoncent ensoleillées et pas trop chaudes. De quoi nourrir d’espoir tous les vignerons et vigneronnes qui ont tant donné cette année à leur vignoble.

Mais restons vigilants car la partie est loin d’être finie !

Franck Bijon Directeur Général/Directeur Technique

 

MILLESIME 2016

> Vendanges 2016 en images

VENDANGES 2016 : Les plus longues et parmi les plus belles

Trintaudon vendanges 2016

Cela fait maintenant quelques jours que les derniers raisins ont été rentrés. Nous venons de vivre, sur nos domaines, les vendanges les plus longues depuis plus de 30 ans (du 27 septembre au 20 octobre). Quatre semaines de ramassage dans des conditions parfaites pour un résultat qui s’annonce extrêmement prometteur.

cuvierNous venons de finir les écoulages des Merlots sur Arnauld ainsi que sur Larose Trintaudon et Larose Perganson. Et là encore, on enregistre les cuvaisons les plus longues depuis plus de 30 ans avec plus de 30 jours en moyenne sur l’ensemble des Merlots. Nous étions convaincus, étant donné la noblesse de la matière, d’obtenir par macération le parfait enrobage des tanins qui ferait de ce millésime l’un des grands parmi les grands. Le résultat après écoulage correspondant parfaitement à nos attentes, nous faisons un choix identique pour les Cabernets Sauvignons et les Petits Verdots. Ils seront donc écoulés entre le 7 novembre et le 18 novembre.

Autre spécificité du millésime c’est la très grande homogénéité qualitative de l’ensemble des cuves. Elles sont toutes sur des arômes de fruits frais et fruits noirs, nous régalant d’un volume et d’une densité en milieu de bouche remarquable ainsi que d’une finale longue, puissante et racée.

vendanges 2016

Alors que les journalistes cherchent toujours à rapprocher le dernier millésime produit de ceux des années antérieures (car ils ont souvent besoin de références) le vigneron lui s’attache à cultiver la différence et à donner une identité propre à son nouveau-né.

Il me semble que nous sommes sur un mariage presque parfait (presque car la perfection pour un vigneron n’existe pas) entre la maturité du millésime 2009, avec le gras, l’onctuosité et le volume en bouche et le millésime 2010, avec ses arômes de fruits noirs, sa densité, sa puissance et sa longueur. Mais soyons raisonnables et attendons la fin des écoulages des Cabernets Sauvignon, même si notre enthousiasme est grand !

A bientôt,

Franck BIJON Directeur Général / Directeur Technique (5 novembre 2016)

 

Dimanche 16 octobre 2016 dans le Médoc : la lune et le soleil dans leurs plus beaux habits comme ce millésime 2016 qui s’annonce exceptionnel !

Des vendanges qui touchent à leur fin avec des cabernets sauvignons qui seront entièrement ramassés le jeudi 20 octobre. Pour nos vignobles assurément le millésime le plus tardif mais quel résultat !

Les merlots finissent leur fermentation : une couleur somptueuse pourpre foncée et des arômes de fruits noirs. La bouche encore vive (fermentation malolactique non encore réalisée) est ample et ronde et les tanins puissants et fins.

Des petit verdots qui sentent la groseille et des cabernets sauvignon qui, quand on déguste les raisins, font penser à des merlots tellement leurs tanins sont mûrs : quand la puissance se combine avec la suavité !

Evidemment tout est encore en gestation mais il faut voir l’ensemble des équipes et leur sourire quand ils ramassent, trient et vinifient ce que Dame Nature a bien voulu nous donner cette année.

ciel du médoc

Assurément une année de vigneron(ne) où tout le travail réalisé fera la différence, notamment sur la gestion des sols et sur la maitrise des rendements.

Lever de soleil sur la Gironde le 16 octobre 

 

 

 

2016 : L’espoir de produire de grands vins grandit à chaque jour qui passe !

Depuis notre dernière note du 27 septembre, notre région n’a enregistré que 5 à 10 mm de pluie durant la journée du 1er octobre alors qu’au sud et à l’est de Bordeaux on était plus proche des 30 mm. Depuis plus rien et juste un petit vent d’est qui vient concentrer encore un peu plus des raisins de cinéma !

Raisins de cinéma Les premiers grands Merlots de Château Arnauld et Château Larose Perganson commencent à peine à fermenter après 8 jours de macération à froid. L’impression laissée par les premiers jus en fin de macération : du sirop, un parfum de grenadine où on passe de la groseille à la mûre.

Les grands Merlots de Château Larose Trintaudon commencent juste à être ramassés. Sur le cep ils prennent encore du goût et les tanins continuent à s’assagir. Nous devrions finir de les rentrer vers le 13 octobre.

Merlot Arnauld milieu de fermentation 1Pour le reste, à savoir les Petits Verdots et les Cabernets Sauvignons, nous continuons nos dégustations de baies. Les tanins sont puissants et seront mûrs d’ici quelques jours. Début du ramassage vers le 14 octobre.

La Nature par sa clémence climatique nous donne cette année la possibilité d’aller chercher ce que nous pensons pourraient être parmi les plus grands Cabernets Sauvignons jamais produits. Alors allons-y !

Franck BIJON – Directeur Général – Directeur Technique

2016 : le climat actuel nous permet d’affiner notre stratégie pour les vendanges qui débutent !

Après les 40 mm de pluie de mi-septembre faisant suite à plus de deux mois de sècheresse nous étions dans l’attente de la réaction de la vigne.

Les vignes, qui avaient subi un stress hydrique très important,  n’ont pas vu leurs raisins doubler de volume. La maturation s’est relancée avec de belles richesses en sucres et des richesses en anthocyanes très prometteuses. 

Pour les vignes plus âgées, avec un enracinement profond, et après une semaine de stagnation des indices de maturité,  l’objectif de grande maturité digne d’un millésime 2009 ou 2010 est en passe d’être atteint.

Vendanges 2016  ArcinsFort de ce constat, et après de nombreuses dégustations de baies réalisées par notre équipe technique, nous avons pris la décision de donner les premiers coups de sécateurs aujourd’hui même (mardi 27 septembre).

Ainsi ont été ramassés d’abord les 3,5 hectares de jeunes plantes de merlot qui seront vinifiés sur le fruit, la rondeur et la gourmandise.

tri vendanges arcins 2016Cette fin de semaine seront ramassés les premiers grands merlots de Château Arnauld et de Château Larose Perganson situés sur la commune de Lamarque en bordure de rivière. La première cuve est tout simplement exceptionnelle de richesse aromatique et d’intensité colorante, il n’y a qu’à voir le jus qui coule de la table de tri !  L’espoir de quelque chose d’unique est né aujourd’hui dans les cœurs et les têtes de l’ensemble de nos collaboratrices et collaborateurs.

Vendanges Arcins Merlot 2016La météo annoncée pour les 10 prochains jours semble bonne alors allons chercher ce que toutes les vigneronnes et tous les vignerons espèrent un jour avoir : le raisin parfait !

Pour se faire une dégustation de raisins sur le reste des grands merlots de Château Arnauld et Château Larose Perganson est programmée pour le jeudi 29 septembre et permettra de décider de la suite. Néanmoins je dois vous avouer qu’au fond de moi-même j’aimerais bien attendre le 4 ou le 5 octobre.

Quant aux merlots de Château Larose Trintaudon ils prennent du goût tous les jours. Il est donc urgent d’attendre au moins le milieu de la semaine prochaine. Affaire à suivre………………………….

Franck BIJON – Directeur Général – Directeur Technique – le 27 septembre 2016 

2016 Année folle ! 

A quelques jours du début des vendanges il est bon de s’interroger sur le potentiel qualitatif des raisins que nous allons ramasser.

Un petit retour bref sur les conditions climatiques de l’année en commençant par un premier semestre très arrosé puisque nous avons enregistré plus de 700 mms de pluie entre janvier et fin juin 2016. Ces conditions extrêmement humides ont fait craindre le pire en matière de maladies cryptogamiques et notamment le mildiou qui a pu, sur certains endroits, provoquer des pertes de récolte significatives. Par chance, la floraison s’est correctement passée, grâce à un court intermède de la pluie, et de manière assez homogène surtout pour les merlots.

Très heureusement, à partir de fin juin le temps s’est mis au beau fixe avec un ensoleillement de tous les instants et des températures chaudes favorisant l’arrêt des contaminations de mildiou.

Nous ne nous doutions pas que ce type de temps allait durer, nous sommes mi-septembre, et toujours la même sècheresse. Résultat : un stress hydrique important au niveau du vignoble notamment au niveau des jeunes vignes (3 à 6 ans) sur sols de graves profondes rappelant quelque peu le millésime 2003 voire 1976.

raisin A environ deux semaines des vendanges il nous semble qu’une des clés du succès de ce millésime sera la capacité de la plante à supporter un tel stress hydrique et à arriver à complète maturité phénolique : les premières analyses nous donnent des richesses en couleur et en tanins incroyables.

Les premières dégustations de baies devraient débuter vers le 20 septembre et tout laisse à croire que nous devrions sur l’ensemble des vieilles vignes obtenir de grands raisins.

Franck BIJON – Directeur Général / Directeur Technique

 

MILLESIME 2015

> Vendanges 2015 en images

Dimanche 1er novembre 2015 – ça écoule et ça presse !

Après une période très intense dans les chais durant le ramassage des raisins et leur vinification, nous avons retrouvé un peu de quiétude dans le cuvier.

chais ArcinsLes quelques jours qui ont suivi la fin des fermentations alcooliques ont permis de déguster calmement l’ensemble des cuves et de déterminer des groupes qualitatifs de cuves de merlot et de cabernet.

Ce moment est très particulier car le cuvier redevient presque silencieux comparé aux semaines précédentes. Quand on arrive le matin, les seuls bruits perceptibles sont les glouglous des cuves qui démarrent leur fermentation malo-lactique. *

Aujourd’hui, nous en sommes à peu près aux deux tiers des écoulages avec pour chaque cépage trois qualités sélectionnées.

Ce que j’avais pu percevoir pendant les fermentations se vérifie de jour en jour : les vins présentent une expression aromatique très intense de fruits rouges frais et mûrs sans tomber dans l’excès. En bouche, l’ampleur est bonne et les tanins sont très tendres et fondus.

Pour celles et ceux qui ont connus le millésime 1990, le millésime 2015 me rappelle un peu ce côté rond, gras et très aimable des 1990.

Vendanges 2015Encore quelques cuves de cabernet à écouler et nous commencerons, à partir de nos pré-sélections, à penser à la construction de nos vins avant d’entamer  l’élevage.

Nous reviendrons vers vous d’ici un mois et vous ferons partager l’art de l’assemblage entre cépages, moment clé où nous marions vin de goutte et vin de presse.

A très bientôt,

Franck Bijon - Directeur Technique

 * (désacidification naturelle sous l’effet de bactéries lactiques naturellement présentes sur le raisin)

Lundi 12 octobre 2015 – tout est à l’abri !

La semaine passée fut celle consacrée au ramassage des Cabernet Sauvignon pour nos 3 propriétés et des Petit Verdot pour Château Arnauld et Château Larose Perganson.

Pour se rassurer de la très belle maturité des tanins, Mathieu, notre chef de culture,  et moi avons passé de longs moments derrière la troupe et les machines à vendanger à mâchouiller les peaux des raisins des parcelles que nous étions en train de vendanger. Quelle suavité ! La douceur des tanins était bien là !

Et que dire de l’état sanitaire de ces raisins pour lesquels on se faisait tant de mauvais sang ? On a encore beaucoup à apprendre même après plus de 30 ans de métier : je ne comprends toujours pas comment ils ont pu résister à autant de pluie !

Château ArnauldLes dernières grappes sont rentrées dans les chais le jeudi 8 octobre en fin de journée et c’est tout naturellement que nous avons fêté tous et toutes ensemble cette magnifique récolte le lendemain autour d’une bonne grillade ! 

Gerbaude 2015

Ici dans le Médoc nous appelons cette petite fête simple « la Gerbaude ». 

Maintenant la magie doit opérer dans les chais. Les Merlot ont fini leur fermentation et entament leur macération afin de gagner encore en gras et en volume. Quant aux Cabernet et aux Petit Verdot, ça mijote encore !

Samedi 10 octobre avec notre œnologue conseil Christophe, nous avons dégusté toutes les cuves de Merlot afin d’évaluer le potentiel qualitatif de chacune d’elle et apprécier la nécessité de lancer les écoulages. Conclusion : il est urgent d’attendre ! Encore au moins une semaine afin que le vin se construise durant cette phase de macération.

Une chose est sure : la couleur des vins est profonde et intense, presque noire, comme la couleur du maillot de nos futurs adversaires, les All Blacks, en quart de finale de la Coupe du Monde de Rugby.

Et il y a aussi des senteurs de Syrah ! Vous allez dire que ce médocain est fou car la Syrah est un cépage de la vallée du Rhône ! Oui mais quand ça sent le poivre, la réglisse et l’olive noire, ça sent la Syrah !

cuvierProchain rendez-vous la semaine prochaine avec les premiers écoulages de Merlot et la fin des fermentations des Cabernet Sauvignon et Petit Verdot. Nous devrions en savoir plus sur la qualité intrinsèque de ce beau millésime.

Franck BIJON - Directeur Technique

 

 

 

 

Samedi 3 octobre 2015 – Encore un effort !

Voilà maintenant 5 jours que nous avons commencé la cueillette de nos grands Merlots sur Château Arnauld et Château Larose Perganson !

Quel bonheur de voir ces raisins qui pendouillent dans un état sanitaire parfait ce qui n’était pas forcément gagné après les conditions très humides que nous venions de vivre. Les raisins ont du goût et les peaux sont riches. Les moûts sentent le caramel au lait, signe de fruits très mûrs sans pour autant être dans la surmaturité. Encore quelques coups de sécateurs et ils seront tous à l’abri.

couhée de soleilEt pour Larose Trintaudon, nos machines à vendanger ronronnent dans nos vignes jusqu’à tard le soir depuis le mardi 22 septembre. Le même constat est fait sur le parfait état sanitaire, alors on va se donner du temps pour ramasser les Merlots et assurer avec toutes nos équipes un travail de grande qualité.

Et les Cabernets que deviennent-ils ? Il s’agit de ne pas les rater car ils constituent la charpente de nos grands vins.

Dans les vignes ce matin « à la fraîche » pour déguster les raisins, j’ai constaté que leur maturité avance très favorablement avec une très grande richesse en couleur et en tanins. Un peu de patience, et aussi un petit vent de nord-est afin de stopper toutes velléités du botrytis (champignon responsable de la pourriture du raisin) de s’installer, et ils seront prêts.

Allez ! Disons encore une petite semaine sous les rayons d’un beau soleil d’automne, comme cela est annoncé, et nous serons en mesure de les ramasser à leur optimum qualitatif.

La prochaine fois nous vous parlerons des premières cuves qui commencent à peine à fermenter. Mais en avant-première nous pouvons vous dire que ça sent très bon, vraiment très bon !

A très bientôt

Franck BIJON - Directeur Technique

Vendredi 25 septembre 2015 – Où en sommes-nous ?

Voilà maintenant 5 jours que nous avons commencé la cueillette de nos grands Merlots sur Château Arnauld et Château Larose Perganson !

Quel bonheur de voir ces raisins qui pendouillent dans un état sanitaire parfait ce qui n’était pas forcément gagné après les conditions très humides que nous venions de vivre. Les raisins ont du goût et les peaux sont riches. Les moûts sentent le caramel au lait , signe de fruits très mûrs sans pour autant être dans la surmaturité. Encore quelques coups de sécateurs et ils seront tous à l’abri.

Et pour Larose Trintaudon, nos machines à vendanger ronronnent dans nos vignes jusqu’à tard le soir depuis le mardi 22 septembre. Le même constat est fait sur le parfait état sanitaire, alors on va se donner du temps pour ramasser les Merlots et assurer avec toutes nos équipes un travail de grande qualité.

Et les Cabernets que deviennent-ils ? Il s’agit de ne pas les rater car ils constituent la charpente de nos grands vins.

Dans les vignes ce matin « à la fraîche » pour déguster les raisins, j’ai constaté que leur maturité avance très favorablement avec une très grande richesse en couleur et en tanins. Un peu de patience, et aussi un petit vent de nord-est afin de stopper toutes velléités du botrytis (champignon responsable de la pourriture du raisin) de s’installer, et ils seront prêts.

Allez ! Disons encore une petite semaine sous les rayons d’un beau soleil d’automne, comme cela est annoncé, et nous serons en mesure de les ramasser à leur optimum qualitatif.

La prochaine fois nous vous parlerons des premières cuves qui commencent à peine à fermenter. Mais en avant-première nous pouvons vous dire que ça sent très bon, vraiment très bon !

A très bientôt

Franck BIJON - Directeur Technique

 

Samedi 19 septembre 2015 – C’est Parti !

Après une longue attente de 5 jours où la pluie a abondamment arrosé la région, nous avons décidé de débuter ces vendanges ce samedi 19 septembre, nous permettant ainsi de tester le matériel de cuverie et de ramasser 3,5 hectares de jeunes vignes de Merlot ainsi que quelques Malbecs.

vendanges 2015A y regarder de plus près sur les photos, je me dis que le Merlot de jeunes vignes avec ses petits grains à côté des Malbecs à gros grains c’est comme un demi de mêlée à côté d’un pilier… Et oui, une petite pensée pour nos rugbymans qui entament leur compétition aujourd’hui.

Cette première cuve faite principalement avec des raisins de jeunes vignes sera vinifiée sur la recherche d’un fruit éclatant et d’une structure tannique très souple, caractéristiques recherchées pour notre 2ème vin, « Les Hauts de Trintaudon »

Lundi 21 septembre verra le début du ramassage manuel des grands Merlots de Château Arnauld et de Château Larose Perganson qui devrait durer, sauf incident, environ 5 jours.

Ne vous inquiétez pas ! On vous dira tout de ces vendanges exceptionnellement précoces !

Franck BIJON - Directeur Technique 

Le millésime 2015 : Parlons-en !  

Il s’est écrit beaucoup de choses sur ce millésime pas encore né ! Mais comme tous les vignerons le savent : quand les raisins ne sont pas rentrés et à l’abri, le vin ne peut être tiré et servi !

L’espoir est néanmoins là étant donné la qualité des raisins et leur état sanitaire à quelques jours des vendanges.

Après un hiver assez doux, juste assez de pluie pour reconstituer les nappes phréatiques et un débourrement homogène et de précocité normale, s’en est suivie une floraison très homogène et complète, quasiment sans coulure ni millerandage. Après 3 années de faible rendement, Larose Trintaudon voyait ses espoirs de récolte en volume grandir.

vigne

La sècheresse importante et précoce dans notre région du Médoc s’est fait sentir de manière différente en fonction des terroirs et de l’âge des vignes. En ce qui nous concerne à Larose Trintaudon, l’âge respectable des vignes (+30 ans) avec un enracinement profond et des sols de graves sur argiles et argilo-calcaire ont permis à notre vignoble de passer cette période de stress hydrique de la meilleure manière qui soit jusqu’à la véraison (changement de couleur du raisin) début août.

veraisonCette véraison 2015 a tout simplement été extraordinaire par sa rapidité. Cela fait déjà 27 ans que j’observe ce stade clé de la vigne à Larose Trintaudon et je n’avais jamais vu un complet changement de couleur sur tous les pieds et tous les cépages aussi rapide. Cette homogénéité est déjà un point essentiel dans la qualité du millésime.

Aujourd’hui 13 septembre, le vignoble est beau, les raisins resplendissants, gorgés de sucre et avec des pellicules qui continuent de s’enrichir en tanins et en anthocyanes (pigments responsables de la couleur). Les niveaux de maturité sont très proches de ceux des millésimes mythiques que sont les 2009 et 2010.

vendangesLes équipes de la propriété sont prêtes et impatientes car il s’agit bien de récolter le fruit de toute une année de travail !

Alors à quand le début des vendanges ? Nous allons peut-être laisser s’évacuer les quelques pluies présentes sur notre région pendant 4 à 5 jours, avant de mettre le nez dehors pour attaquer.

Et pourquoi ne pas débuter notre compétition le 19 septembre comme notre équipe nationale de rugby ! A y penser les vendanges et une coupe du monde de rugby c’est un peu la même chose : des efforts, de la solidarité, du feeling et des choix tactiques !

Reste à notre équipe de Larose Trintaudon de transformer l’essai et de graver ce millésime 2015 dans les annales de la propriété.

Santé !

Franck BIJON

Directeur Technique/Directeur Général Adjoint

 

 

 

Découvrez notre boutique